Rechercher
  • MOZ

VÊTEMENT NUMÉROTÉ DE 1 À 100, JAMAIS PLUS

Mis à jour : 2 nov. 2019

En contradiction avec le fast-fashion, MOZ100 souhaite s’inscrire dans la logique du slow fashion.


Le maître mot “consomme bien ou ne consomme pas”.

Nous ne créons pas un schéma de marque ayant pour but de vendre le maximum de vêtements.

Inonder le monde de produits de basses qualités à prix dérisoires ne nous intéresse pas.

Pour cela, nous ne produirons jamais plus de 100 exemplaires par modèle. Le chiffre 100 est un chiffre rond, un chiffre que l’on retient. 100 et jamais un de plus.

En réduisant notre production et en proposant un nombre limité, nous voulons repenser la notion de luxe.

On axe la marque sur le concept de rareté et non plus sur son coût.


Ainsi, nous tentons de gagner une notoriété aussi valable que les grandes chaînes de vêtements. Le but, faire comprendre que cette démarche est possible et faire changer les mentalités et donc la consommation.

Alors, il n’en faudra pas plus à l’industrie textile pour s’orienter sincèrement vers cette dynamique de production.

Le vêtement unique de MOZ100 (lien produit) va se différencier de l’uniformité des autres vêtements.

Il va être reconnaissable.

Des questions vont se poser avec un.e inconnu.e ou un ami.

Où as-tu trouvé ce vêtement ? C’est quoi ce pantalon ? Ce pull ? Cette marque ?

Va s’ensuivre une discussion intéressante sur toute l’idéologie que veut transmettre MOZ100.

Le vêtement va avoir une voix. Il va être porteur d’informations.


SE RÉAPPROPRIER SON VÊTEMENT


Au vu du nombre limité de vêtements conçus chez MOZ100, il ne tient qu’à vous d’en prendre soin. Les vêtements sont numérotés de 1 à 100 et pas un de plus.

En prenant conscience de cette limite quantitative, le vêtement acquiert une tout autre valeur. Une valeur matérialiste et unique dans le sens où vous ne le prêterez pas à tout le monde.

Vous allez vous réapproprier votre vêtement. Le chérir et peut être regarder vos objets d’un autre œil.


Se réapproprier votre vêtement va se faire également à travers le chiffre indiqué sur l’étiquette. Tel un symbole, il témoigne de la valeur unique du produit.

Le vêtement porte un chiffre. Il existe. Et il est à vous seul.

Se réapproprier son vêtement veut aussi dire suivre son parcours de vie.

De la conception jusqu’au recyclage, MOZ100 s’engage à produire un vêtement 100% recyclé.


Vous devez vous engager à participer à son recyclage.



DEVENIR UN AMBASSADEUR DE MOZ100


En achetant MOZ100, vous comprenez et adhérez à son idéologie.

En portant MOZ100, vous vous imprégnez de la marque et la dévoilée aux autres.


Devenir un ambassadeur de MOZ100 c’est être acteur de la société de demain.

C’est acquérir des meilleurs principes de consommation.

"consomme bien ou on ne consomme pas”.


Les vêtements sont numérotés de 1 à 100 et pas un de plus.

Porter cette marque, cette étiquette, c’est communiquer une démarche à suivre. C’est clamer haut et fort une autre manière de s’habiller et donc une autre manière de penser.


C’est devenir en quelque sorte un porte-parole de cette marque.

Porter MOZ100 devient alors quelque chose de fort. Mais qui prend tout son sens dans un monde comme aujourd’hui.

Nous traversons une crise écologique grave. Nous avons besoin d’entreprises comme MOZ100 pour faire bouger les choses !


Devenez ambassadeur de MOZ100 ! Soyez fière de l’être !



CONCLUSION


Le principe de numéroter de 1 à 100 va engager beaucoup de choses positives !

C’est d’abord ce qui fait toute l’originalité de cette marque.

“100 et pas un de plus” résume toute l’idéologie de MOZ100.

Nous disons non à la surconsommation, au consumérisme et au gaspillage !

Nous prônons l’écologie, le durable et le recyclage !




0 vue
  • Instagram
  • Facebook